Performance – Paris 2016

Iguane déchu est une performance où l’artiste, déguisée en iguane verte, dessine des arbres dans la rue. L’iguane fait revivre le souvenir de son habitat perdu à travers le dessin. Laissé pour compte dans un lieu qui n’est pas chez lui, où il est inapte à vivre, l’iguane se retrouve à la rue. Comme pour tant de réfugiés, le territoire et l’habitat sont devenus objets de lutte. Cette performance défend la cause d’espèces menacées, dont l’habitat ne cesse de diminuer. La population humaine ne cesse de croître, et avec, le territoire dédié aux activités humaines et à l’exploitation des ressources nécessaires à sa survie . Cette performance engagée intervient dans les lieux publics.